DES_1/DES85
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES
1830
ROMANCES
LE BILLET
         Quand je t’écris à l’ombre du mystère, 10
         Je crois te voir et te parler tout bas ; 10
         Mais, je l’avoue, en ce lieu solitaire, 10
         Tout est tranquille, et mon cœur ne l’est pas, 10
5 Quand je t’écris. 4
         En vain j’écris : quand l’âme est oppressée, 10
         Le temps s’arrête : il n’a plus d’avenir. 10
         Non, loin de toi, je n’ai qu’une pensée, 10
         Et mon bonheur n’est plus qu’un souvenir : 10
10 En vain j’écris. 4
         Si tu m’écris, je vais t’attendre encore ; 10
         Mais si ton cœur n’est plus tel qu’autrefois, 10
         Fais que toujours, fais que le mien l’ignore ! 10
         S’il est constant, dis un mot ; je le crois, 10
15 Si tu l’écris. 4
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie