DES_2/DES254
Marceline Desbordes-Valmore
LES PLEURS
1830
JAMAIS ADIEU
Et vers le ciel se frayant un chemin
Ils sont partis en se donnant la main.
de Béranger.
         Ne t’en va pas, reste au rivage : 8
         L’amour le veut, crois-en l’amour. 8
         La mort sépare tout un jour : 8
         Tu fais comme elle ; ah ! quel courage ! 8
5 Vivre et mourir au même lieu ; 8
         Dire : au revoir ; jamais adieu. 8
         Quitter l’amour pour l’opulence ! 8
         Que faire seul avec de l’or ? 8
         Si tu reviens, vivrai-je encor ? 8
10 Entendras-tu dans mon silence ? 8
         Vivre et mourir au même lieu ; 8
         Dire : au revoir ; jamais adieu. 8
         Leur diras-tu : Je suis fidèle ! 8
         Ils répondront : Cris superflus ; 8
15 Elle repose, et n’entend plus. 8
         Le ciel du moins eut pitié d’elle ! 8
         Vivre et mourir au même lieu ; 8
         Dire : au revoir ; jamais adieu. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie