DES_4/DES446
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES INÉDITES
1860
POÉSIES DIVERSES
L’AMIE
         Quand mon ombre au soleil | tremble seule et s’incline, 6+6
         Quand je cherche des pas | à l’entour de mes pas, 6+6
         Quand j’écoute attentive, | et que je dis tout bas : 6+6
         « Personne ! » une jeune ombre | éternelle, divine, 6+6
5 Se lève et me répond : | « Me voici, Marceline ! » 6+6
         « Ne dis jamais : personne ! | l’abandon te prend. 6+6
         Si tu montes vers Dieu, | je suis sur la colline ; 6+6
         Si tu descends en pleurs, | je descends en pleurant. » 6+6
         Et mon âme s’écrie : | « Oh ! bonsoir, Albertine ! » 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie