DES_4/DES453
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES INÉDITES
1860
POÉSIES DIVERSES
LALY GALINE SEULE
         Jardin de ma fenêtre, 6
         Ma seule terre à moi, 6
         Avril t’a fait renaître… 6
         N ’est-il bon que pour toi ? 6
5 Tes fleurs moins chancelantes 6
         Se reparlent tout bas, 6
         Et moi, je sais deux plantes 6
         Qu’il ne réunit pas ! 6
         Combien de jours de fête 6
10 Ont regardé mes pleurs 6
         Sans relever ma tête 6
         Pensive sur tes fleurs ! 6
         Mais celui qui fait l’heure 6
         Compte mon temps amer ; 6
15 Il voit dans ma demeure 6
         Comme il voit dans la mer. 6
         Ce soir une hirondelle 6
         Qui revenait des cieux 6
         À frôlé de son aile 6
20 Tes bouquets gracieux. 6
         Ta fraîche palissade 6
         A tremblé sous son cœur : 6
         Vient-elle en ambassade 6
         De la part du bonheur ? 6
25 Sans lune et sans étoile 6
         Quand la nuit teint les flots 6
         J’allume sous ton voile 6
         Ma lampe aux matelots ; 6
         Afin que l’humble flamme 6
30 Qui s’épuise ardemment 6
         Comme un peu de mon âme 6
         Attire mon amant. 6
         Mais du port, si le phare 6
         Mourait avant le jour, 6
35 Au marin qui s’égare 6
         Montre au loin mon séjour. 6
         Dis-lui qu’à ma fenêtre, 6
         Toujours comme aujourd’hui. 6
         Les fleurs qu’il a fait naître 6
40 S’illuminent pour lui. 6
         Dans la nuit implorée 6
         Qui le ramènera, 6
         Vers ma vitre éclairée 6
         Son âme montera. 6
45 Fais qu’après ma neuvaine, 6
         Au bout d’un an perdu, 6
         Ma lampe le ramène 6
         À mes bras suspendu. 6
Rochefort.
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie