DES_4/DES454
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES INÉDITES
1860
POÉSIES DIVERSES
LES DEUX MARINIÈRES
Marina
         Entends-tu le canon du fort 8
         Pour le vaisseau qui rentre au port ? 8
         Mais, cousine, le capitaine 8
         Tient l’équipage en quarantaine ! 8
5 Viens voir de loin le bâtiment 8
         Qui te ramène ton amant. 8
Laly Galine
         Laisse-moi reprendre mon cœur 8
         Qui s’en va de joie et de peur. 8
         J’avais rêvé cette nouvelle, 8
10 Mais vois ! je suis moins forte qu’elle… 8
         C’est ma neuvaine au roi des cieux 8
         Qui met de tels pleurs dans mes yeux. 8
Marina
         Tu me fais rire avec tes pleurs : 8
         Prends plutôt dentelles et fleurs ! 8
15 Prends et puisque Dieu te l’envoie, 8
         Folle ! ne pleure pas de joie, 8
         Car je sais que les amoureux 8
         N’aiment pas qu’on pleure pour eux. 8
Laly Galine
         Que veux-tu ? Je suis faite ainsi, 8
20 Et parfois l’homme pleure aussi. 8
         Il n’est pas plus fier que moi-même, 8
         Cousine, et c’est pourquoi je l’aime. 8
         Une larme sauve : autrement 8
         On mourrait de saisissement. 8
Marina
25 Allons ! viens ! tu n’en finis pas ! 8
         Viens ! Tout le monde court là-bas 8
         Au salut du canon qui roule. 8
         Ton marin te croit dans la foule ; 8
         C’est la lenteur qui fait mourir, 8
30 Moi, mes pieds brûlent de courir. 8
Laly Galine
         Marina, laisse-moi m’asseoir… 8
         Je serai plus forte ce soir. 8
         Il est là, j’ai le temps d’attendre ; 8
         S’il parlait on pourrait l’entendre ! 8
35 Comme l’oiseau qui suit le vent, 8
         Mon âme est allée en avant ! 8
Marina
         Mon âme est partout où je cours, 8
         Et je m’endors aux longs discours. 8
         Ta vie est comme une prière 8
40 Qui craint le bruit et la lumière. 8
         Pour moi, sans bruit et sans soleil, 8
         Le temps serait un long sommeil. 8
Laly Galine
         Le soir sera beau, Marina, 8
         Dans la barque qu’il dessina. 8
45 La nuit n’y sera plus amère… 8
         Mais je veux embrasser ma mère ! 8
         Va chercher du bruit pour ton cœur 8
         Dieu fait à chacun son bonheur ! 8
Rochefort..
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie