DLR_3/DLR239
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
TENDRESSES
CHEZ NOUS
         Les volets sont déjà fermés, la nuit est faite, 12
         Et tendrement, autour de la lampe, s'apprête 12
         L'heure de tous les soirs, ineffable et secrète, 12
         Si douce ! où l'on se serre un peu l'un contre l'autre 12
5 Pour lire ou pour causer un moment côte à côte, 12
         Mais presque bas, craignant le bruit de la voix haute. 12
         La bonne épaule s'offre au front câlin qui plie ; 12
         On sent qu'on va pleurer de tout ce qui vous lie… 12
         Ah ! comme on s'aime bien ! Quel charme que la vie ! 12
10 Il fait calme, i l fait chaud. L'âme heureuse se laisse 12
         Aller. La lampe est douce ainsi qu'un jour qui baisse. 12
         — Cette heure.est le bonheur et toute la sagesse, 12
         Car, s'il en fut, s'il doit en être de plus folles, 12
         Rien ne vaudra la paix de ces pénombres molle, 12
15 Et ce simple regard, et ces quelques paroles. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie