DLR_3/DLR240
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
TENDRESSES
DOUCEUR
         Les ombres du jardin dansent sur mes pages 11
         A travers le vitrage aussi clair que de l'eau. 12
         Je lis les mots à travers ces paysages 11
         Clairs obscurs, que projette avril aigre et pâlot. 12
5 Rien d'autre qu'une lecture importunée 11
         De belles taches d'ombre et de ronds de soleil ; 12
         Rien d'autre pour remplir la longue journée, 11
         — Sinon mon cœur qui bat pour toi, toujours pareil. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie