DLR_3/DLR249
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
TENDRESSES
EXHORTATION
         N'êtes-vous pus lasses, les femmes ! 8
         Quand vos hommes, le soir, s'endorment sur vos âmes 12
         Croyant que le refuge et que l'amour sont là, 12
         De sentir en vous rire et pâlir Dalila ? 12
5 Femmes, n'ayez plus l'âme torse 8
         Et dure, et ces yeux doux ! Il est temps ! Il est temps 12
         D'accueillir dans des bras pitoyables leur force 12
         Qui s'abat tout entière aux pieds de vos vingt ans. 12
         Oubliez la longue rancune 8
10 D'être faibles, la lâcheté, tous ces venins ! 12
         Mais que votre beauté leur devienne opportune, 12
         Eux qui furent portés par des flancs féminins. 12
         Ne souffrez plus que les abuse 8
         Votre docilité menteuse et sans respect. 12
15 Ne gardez que la bonne et maternelle ruse 12
         Nécessaire à leur cœur si simple et si direct. 12
         Aimez-les comme des amies, 8
         Même lorsque ont cessé leurs tendresses gémies. 12
         Aimez-les bien ! Dorlotez-les dans vos genoux ! 12
20 —Car ils sont forts et fiers, mais qu'auraient-ils,sans vous ? 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie