DLR_3/DLR259
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
LE LONG DES JARDINS ET DE L'EAU
DÉFAILLANCE
         Le printemps est sorti du sol comme d'un œuf 12
         Immense ; voici mars si jeune et si antique 12
         Qui va, rompant le sceau des bourgeons hermétiques, 12
         Avec tant de bois sec refaire un jardin neuf. 12
5 C'est alors qu'on voudrait posséder toute chose 12
         Et que tout l'être crie un impossible vœu. 12
         Et c'est alors qu'on reste avec des lèvres closes, 12
         Farce qu'on n'ose plus comprendre ce qu'on veut… 12
         Printemps ! ô qui dira la tristesse infinie 12
10 Quand les sens vont à toi comme vers un amant, * 12
         De promener clans ton soleil son ironie, 12
         Sa désillusion et son accablement ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie