DLR_3/DLR261
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
LE LONG DES JARDINS ET DE L'EAU
SONGERIE
         Qui donc aura jamais des yeux comme les miens 12
         Pour les horizons bleus au bout des paysages ? 12
         Pour les horizons bleus plus doux que des visages, 12
         Qui donc aura jamais des yeux comme les miens ? 12
5 Largement, pleinement, je leur donne mon âme 12
         Qui ne peut pas tenir entière entre des mains ; 12
         C'est vers eux que je vais quand je suis des chemins, 12
         Largement, pleinement, je leur donne mon âme. 12
         Mon âme survivra, quand je ne serai plus, 12
10 Au fond des horizons où les terres sont bleues ; 12
         Dans l'éternel lointain vers qui s'en vont les lieues, 12
         Mon âme survivra quand je ne serai plus. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie