DLR_3/DLR267
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
LE LONG DES JARDINS ET DE L'EAU
LE VENT
         Le vent tombé revientcomme un raz de marée 6+6
         Tourmenter les villes carrées 8
         Et les arbres de leurs jardins. 8
         Il déferle sur nouspar gigantesques lames, 6+6
5 Il voudrait nous arracher l'âme 8
         Gomme les feuilles des jardins. 8
         Ah ! livrons notre orgueilet notre véhémence 6+6
         Au flot qui meurt et recommence 8
         De cette mer qu'on ne voit pas, 8
10 Et que notre pensée,âpre, agile et muette, 6+6
         Domine ainsi qu'une mouette 8
         Tant d'énergie et de fracas ! 8
         — Le vent ! Le vent ! Voicique le monde s'écroule 6+6
         Ivre d'un souvenir de houle, 8
15 D'écume, d'embrun et de sel, 8
         Je foncerai, les yeuxfermés, sur la tempête, 6+6
         Pour croire que je troueet brise avec ma tête 6+6
         Le tourbillon universel ! 8
mètre profils métriques : 6+6, 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie