DLR_3/DLR283
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
DES BÊTES
JEU
         Ma chèvre, je tiendrai dans mes mains, si je peux, 12
         Ta tête brusque et familière, 8
         Pour regarder changer de tout près dans tes yeux 12
         Cette pupille de sorcière. 8
5 J'aurai, blessant mes pieds, tes piétinants sabots, 12
         Je te tiendrai par les oreilles ; 8
         Dans la lutte, nos deux vigueurs seront pareilles, 12
         Et nos mouvements seront beaux. 8
         Et, parmi le soleil où, toi blanche et moi nue, 12
10 Nous irons nous heurtant dû front, 8
         Ma tête bien nattée et ta tète cornue 12
         L'une à l'autre se sculpteront. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie