DLR_3/DLR284
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
DES BÊTES
VOLIÈRE
         Au soleil, collée aux grillages, 8
         J'aime rester longtemps à voir, 8
         Avant que l'éteigne le soir, 8
         La vie en prison des plumages. 8
5 Voici trottiner les fins pieds 8
         Sous les éventails de la roue, 8
         Le cri sylvestre des gibiers, 8
         Le roucoulement qui s'enroue. 8
         C'est l'inouï faisan doré 8
10 A la queue aiguë et royale, 8
         Et dont brûle l'œil fixe et pâle 8
         Dans l'or de son chef effaré ; 8
         C'est la mystique tourterelle 8
         Avec son vol de Saint-Esprit ; 8
15 C'est la toute ronde perdrix 8
         Couleur de terre et qui rappelle ; 8
         Ce sont les beaux pigeons replets 8
         Posant leur tête sur leur gorge 8
         Pleine de sarrasin et d'orge, 8
20 Et s'endormant dans leurs reflets… 8
         O vers vous mes mains désireuses 8
         De vos danses, de vos essors, 8
         De vos blancheurs et de vos ors, 8
         Oiseaux, ailes trois fois heureuses !… 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie