DLR_3/DLR301
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
AVE
         Quoique je sois debout dans la nuit, 9
         Mes cils en clignant remuent de la lumière… 11
         Sont-ce tes yeux qui sont tout près de mes paupières ? 12
         Est-ce ton regard de phosphore qui luit ? 11
5 Vais-je te voir, Ivresse, Anxiété, Beauté 12
         Qui me fais mourir et que j'aime, 8
         Mensonge plus pur que toute vérité, 11
         Impossible moi plus vrai que moi-même ? ' 10
         Toi qui t'assieds, sculptée, en l'éternel granit, 12
10 Qui ris dans tous les yeux d'idoles dorées, 11
         Déesse, ô Infini, Infini, Infini !… 12
         — Qu'on ne me parle pas, ce soir, je suis sacrée. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie