DLR_3/DLR318
Lucie Delarue-Mardrus
HORIZONS
1905
DE MOI-MÊME
REFUS
… Et c'est pourquoi la femme a été déclarée impure.
         De l'ombre ; des coussins ; la vitre où se dégrade 12
         Le jardin ; un repos incapable d'efforts. 12
         Ainsi semble dormir la femme, « enfant malade », 12
         Qui souffre aux profondeurs fécondes de son corps. 12
5 Ainsi je songe… Un jour, un homme pourrait naître 12
         De ce corps mensuel, et vivre par delà 12
         Ma vie, et longuement recommencer mon être 12
         Que je sens tant de fois séculaire déjà ; 12
         Je songe qu'il aurait mon visage, sans doute, 12
10 Mes yeux épouvantés, noirs et silencieux, 12
         Et que peut-être, errant et seul avec ces yeux, 12
         Nul ne prendrait sa main pour marcher sur la route 12
         Ayant trop écouté le hurlement humain, 12
         J'approuve dans mon cœur l'œuvre libératrice 12
15 De ne pas m'ajouter moi-même un lendemain 12
         Pour l'orgueil et l'horreur d'être une génitrice, 12
         Je songe qu'on n'a pas inévitablement 12
         Le courage qu'il faut pour accepter de vivre… 12
         — Et, parmi mes coussins pleins d'ombre, je m'enivre 12
20 De ma stérilité qui saigne lentement. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie