DUC_2/DUC18
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Emma (I)
         Lorsque tes chants mélodieux 8
         Frappaient mon oreille ravie, 8
         Enfant, je croyais que la vie 8
         Était un beau rêve des cieux ! 8
5 Ta voix dissipait ma souffrance, 8
         Elle faisait rêver mon cœur, 8
         Et ce rêve était le bonheur, 8
         Ce bonheur était l'espérance ! 8
         Je t'écoutais en récitant, 8
10 Tout bas, une douce louange, 8
         Puis croyant à la voix d'un ange, 8
         Je t'adorais en t'écoutant ! 8
         Et je te disais : chante encore, 8
         Chante ! que la joie ait son tour ; 8
15 Si ma vie, hélas, est d'un jour ; 8
         Jusqu'au soir prolonge l'aurore ! 8
         A tes chants ma douleur s'endort, 8
         Et lorsque leur doux bruit s'achève, 8
         Il recommence dans mon rêve, 8
20 Ineffable et céleste accord ! 8
         Mais loin de nous tu t'es enfuie ! 8
         Maintenant tout n'est que douleurs ; 8
         Avec l'absence sont les pleurs, 8
         Les pleurs que nulle main n'essuie ! 8
25 Et tout est triste devant moi ! 8
         Mon âme sanglote à toute heure…, 8
         Je te cherche dans ma demeure, 8
         Toujours toute pleine de toi ! 8
         Reviens, reviens, ô jeune fille ! 8
30 Car moi je pleure et j'ai vingt ans ! 8
         Et je vois le soleil qui brille, 8
         Baiser les roses du printemps ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie