DUC_2/DUC35
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Zélie
         Celle à qui j'ai voué toute mon existence, 12
         Comme l'étoile d'or qui brille au front des cieux 12
         Est trop haut, loin de moi, je l'adore en silence, 12
         Et ma bouche jamais ne lui dira mes vœux ; 12
5 Elle ne saura pas de quel amour immense 12
         Je voudrais entourer son destin glorieux ; 12
         Elle n'entendra pas le cri de ma démence, 12
         Elle ne verra pas les larmes de mes yeux ! 12
         Ses jours seront comptés par des bonheurs sans nombre. 12
10 Les miens, comme une fleur, se faneront dans l'ombre ; 12
         Elle vivra bénie, heureuse, sans remord ; 12
         Triste, je m'en irai vers le sombre domaine 12
         Où pour l'éternité toute douleur s'endort ; 12
         Sans la lui dire, hélas ! je mourrai de ma peine 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie