DUC_2/DUC39
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Mira
         Il n'était pas mort, il dormait, 8
         Le cœur que je pleurais sans cesse ; 8
         C'est le bon Dieu qui le permet, 8
         Il s'éveille plein de jeunesse ! 8
5 Un doux miracle s'opéra, 8
         L'amour en fut le seul oracle… 8
         Il me devait bien ce miracle, 8
         Aussi mon cœur le bénira. 8
         Alléluia ! 4
10 Alléluia ! 4
         A lui je pensais ce matin ; 8
         Je me trouvais bien seul sur terre, 8
         Et je maudissais le destin 8
         Qui m'accablait de sa colère ! 8
15 Mais à sa fenêtre, Mira, 8
         Sirène à qui nul ne résiste, 8
         Semblait me dire : — « Dieu t'assiste, 8
         Un jour ta peine finira. » 8
         Alléluia ! 4
20 Alléluia ! 4
         — « Non ! toujours, ai-je répondu, 8
         J'aurai ma sombre inquiétude, 8
         Et dans la foule, confondu, 8
         Nul ne verra ma solitude ! 8
25 Mon cœur est mort ; on l'enterra… » 8
         Mais, Mira s'est mise à sourire, 8
         Et… j'ai souri, je dois le dire. 8
         Pourquoi ? bientôt on le saura. 8
         Alléluia ! 4
30 Alléluia ! 4
         Mon regard a croisé le sien, 8
         Qu'il était doux ! qu'il était tendre ! 8
         Et, quoi que ne nous disant rien, 8
         Nous commencions à nous entendre. 8
35 Je ne sais si l'on me croira ; 8
         Dans son boudoir tendu de rose, 8
         Ce soir, une métamorphose 8
         S'est accomplie…, et cætera ! 8
         Alléluia ! 4
40 Alléluia ! 4
         Elle m'avait donné son cœur, 8
         Pour réparer du mien la perte, 8
         Lorsque du boudoir, ô bonheur ! 8
         Soudain la porte s'est ouverte ; 8
45 C'était l'amour, l'amour, oui-dà ! 8
         Il ramenait mon cœur en laisse… 8
         Mais c'est à Mira qu'il le laisse ! 8
         Bah ! les deux n'en font qu'un déjà. 8
         Alléluia ! 4
50 Alléluia ! 4
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie