DUC_2/DUC52
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Maud
         Elle a des poses de félin, 8
         Quand d'une tunique de lin, 8
         Elle habille ses formes souples ; 8
         Du félin elle a les yeux clairs, 8
5 Où parfois brillent des éclairs, 8
         Des éclairs qui passent par couples. 8
         Pleine d'ineffables douceurs, 8
         Sa voix musicale a pour sœurs 8
         Celle des oiseaux et des anges ; 8
10 Elle est comme un concert des cieux, 8
         Ou des couchants délicieux, 8
         Un gazouillement de mésanges. 8
         La charmeresse ! — Elle nous prend 8
         Tout notre cœur et nous le rend, 8
15 Saignant d'une chère morsure ! 8
         Et l'on ne veut pas en guérir, 8
         Et l'on préférerait mourir 8
         Que de vivre sans sa blessure ! 8
         Et l'on brûlerait à ses pieds 8
20 Les parfums des riches trépieds 8
         Qui fument aux sérails d'Asie ; 8
         Et se prosternant, on voudrait 8
         Baiser la poudre ou marcherait 8
         Cette vertueuse Aspasie ! 8
25 Car malgré son regard lascif, 8
         Et parfois chastement pensif, 8
         Qui prend tout l'être et le dévore, 8
         Il faut la fuir et se garder 8
         De loin, bien loin, la regarder… 8
30 Et vers elle venir encore ! 8
         Mais à quoi bon fuir ?… la voilà ! 8
         Le désir vous emporte !… Elle a 8
         L'œil de la colombe et du fauve ; 8
         Le désir se change en respect, 8
35 Et nous rêvons à son aspect, 8
         Du sanctuaire… et de l'alcôve ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie