DUC_2/DUC59
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Elpida
         O Muse blonde, aux ailes bleues, 8
         Prends ton vol, ton vol le plus sûr ; 8
         Du monde éthéré de l'azur 8
         Franchis les poétiques lieues. 8
5 Prends, en passant, aux verts buissons, 8
         Aux nids frêles, aux nids de mousses, 8
         Prends les parfums, les senteurs douces 8
         Et les amoureuses chansons ; 8
         Prends les larmes dont la rosée, — 8
10 La prairie en est arrosée — 8
         Brode le manteau sans pareil 8
         De la nature énamourée, 8
         Puis, de la grenade empourprée ; 8
         Prends les gouttes de sang vermeil, 8
15 Et va trouver ma jeune amie, 8
         A cette heure encore endormie. 8
         Va murmurer à son réveil : 8
         — « Voici les parfums, pur dictame, 8
         Et voici les chansons de l'âme, 8
20 Les larmes divines d'amour ! 8
         Et le sang du cœur que consume, 8
         La tendresse ardente qu'allume 8
         Ton regard, aube d'un beau jour ! » 8
         Dans le missel de ses pensées, 8
25 Relis les strophes cadencées, 8
         Et les répons et les couplets ; 8
         Guette le réveil sur sa couche, 8
         Et sur les perles de sa bouche, 8
         Sur ces perles, blancs chapelets, 8
30 Dès que paraîtra la lumière, 8
         Récite ma longue prière, 8
         Et recommence et baise-les ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie