DUC_2/DUC61
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Liouba
         L'air est plein de vagues murmures… 8
         Près de la haie où sont les mûres, 8
         Que vont dépouiller les enfants ; 8
         Dans le sentier et sur la rive, 8
5 Des monts, de la plaine, il arrive 8
         Des bruits joyeux et triomphants ! 8
         Le sont les gais battements d'ailes 8
         Des amours fervents et fidèles 8
         S'en allant aux blanches clartés, 8
10 De la lune qui les contemple, 8
         Chercher, pour y bâtir un temple, 8
         Les réduits les plus écartés ; 8
         Le sont les souffles, les haleines, 8
         S'échappant des corolles pleines 8
15 Des plus voluptueux parfums ; 8
         L'est le palpitement des fièvres, 8
         Le bruit des baisers sur les lèvres, 8
         Emportant les ennuis défunts ; 8
         L'est, au fond des chères retraites, 8
20 Le chant et les hymnes secrètes 8
         Des beaux amants fêtant Éros ; 8
         Éros, le dieu des guerres douces, 8
         Et dont les flèches, sur les mousses, 8
         Doublent l'ardeur de ses héros ! 8
25 Éveille-toi ! — Viens ! les étoiles 8
         Pleuvent l'amour ! — Comme les toiles 8
         Des tentes de Kédar, que Tyr 8
         Pour sa pourpre vive préfère, 8
         Les souples lianes vont faire 8
30 Des rideaux pour nous garantir ! 8
         L'est la nuit aux baisers, mignonne ! 8
         Viens ! tu seras ma compagnonne, 8
         Allons-nous-en par les sentiers ; 8
         Allons-nous-en par les allées, 8
35 Où vont les odeurs exhalées 8
         Des boutons roses d'églantiers ! 8
         La colline en est embaumée ! 8
         Éveille-toi, ma bien-aimée, 8
         Allons, viens ! donnons-nous la main ; 8
40 Et nous irons sous la feuillée, 8
         Ivres d'amour à la cueillée 8
         Des baisers le long du chemin ! 8
         Car ils font oublier les peines, 8
         Ils ont la fraîcheur des troènes 8
45 Lorsque dans l'air brûle midi ! 8
         Et quand tu seras sur ta couche, 8
         Je les presserai sur ta bouche, 8
         Comme des raisins d'En-Guédi ; 8
         D'En-Guédi, le jardin des treilles, 8
50 Où les grappes pendaient, pareilles 8
         A des colliers de perles d'or ; 8
         D'En-Guédi, le jardin mystique, 8
         Où Salomon fit le Cantique 8
         Que nous allons chanter encor ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie