DUC_2/DUC63
Alexandre Ducros
Les Caresses d'Antan
1986
Antonia
         Non, je ne dirai pas quelles soudaines fièvres 12
         Son cher regard allume en moi, 8
         Ni combien dans mon rêve empli d'étrange émoi 12
         Mes lèvres vont compter des baisers sur ses lèvres ! 12
5 Non, je ne dirai pas quel est ce rêve fou ! 12
         Elle me le défend…, à son vouloir je cède, 12
         Mais le rêve m'emporte, il va je ne sais où…. 12
         Dans un ciel idéal, et, là, je la possède ! 12
         Mais quelle arrière joie ! et comme elle fait mal ! 12
10 Alors que descendu de ce ciel idéal, 12
         Je me dis : — « Ce n'était qu'un songe ! » 8
         Mon cœur pleure, se brise et tout espoir en sort ! 12
         Le rêve était divin ; le réveil est mensonge, 12
         Et je goûte un bonheur qui me donne la mort ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie