GAU_2/GAU86
Théophile Gautier
La comédie de la mort
1838
CHANT DU GRILLON II
         Regardez les branches, 5
         Comme elles sont blanches ; 5
         Il neige des fleurs ! 5
         Riant dans la pluie, 5
5 Le soleil essuie 5
         Les saules en pleurs, 5
         Et le ciel reflète 5
         Dans la violette, 5
         Ses pures couleurs. 5
10 La nature en joie 5
         Se pare et déploie 5
         Son manteau vermeil. 5
         Le paon qui se joue, 5
         Fait tourner en roue, 5
15 Sa queue au soleil. 5
         Tout court, tout s'agite, 5
         Pas un lièvre au gîte ; 5
         L'ours sort du sommeil. 5
         La mouche ouvre l'aile, 5
20 Et la demoiselle 5
         Aux prunelles d'or, 5
         Au corset de guêpe, 5
         Dépliant son crêpe, 5
         A repris l'essor. 5
25 L'eau gaîment babille, 5
         Le goujon frétille, 5
         Un printemps encor ! 5
         Tout se cherche et s'aime ; 5
         Le crapaud lui-même, 5
30 Les aspics méchants ; 5
         Toute créature, 5
         Selon sa nature : 5
         La feuille a des chants ; 5
         Les herbes résonnent, 5
35 Les buissons bourdonnent ; 5
         C'est concert aux champs. 5
         Moi seul je suis triste ; 5
         Qui sait si j'existe, 5
         Dans mon palais noir ? 5
40 Sous la cheminée, 5
         Ma vie enchaînée, 5
         Coule sans espoir. 5
         Je ne puis, malade, 5
         Chanter ma ballade 5
45 Aux hôtes du soir. 5
         Si la brise tiède 5
         Au vent froid succède ; 5
         Si le ciel est clair, 5
         Moi, ma cheminée 5
50 N'est illuminée 5
         Que d'un pâle éclair ; 5
         Le cercle folâtre 5
         Abandonne l'âtre : 5
         Pour moi c'est l'hiver. 5
55 Sur la cendre grise, 5
         La pincette brise 5
         Un charbon sans feu. 5
         Adieu les paillettes, 5
         Les blondes aigrettes ; 5
60 Pour six mois adieu 5
         La maîtresse bûche, 5
         Où sous la peluche, 5
         Sifflait le gaz bleu. 5
         Dans ma niche creuse, 5
65 Ma natte boiteuse 5
         Me tient en prison. 5
         Quand l'insecte rôde, 5
         Comme une émeraude, 5
         Sous le vert gazon, 5
70 Moi seul je m'ennuie ; 5
         Un mur, noir de suie, 5
         Est mon horizon. 5
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie