GUE_1/GUE58
Charles Guérin
Le Cœur Solitaire
1895
VIII
L'INQUIETUDE DE DIEU
LVIII
         En vérité, je vous le dis, heureux les simples 12
         Qui, suivant ma doctrine, ont vécu loin des villes, 12
         Et, les reins alourdis du poids des grappes saintes, 12
         Jusqu'au soleil couchant ont vendangé ma vigne. 12
5 Heureux la femme forte et l'époux aux mains jointes 12
         Dont ma demeure accueille et le fils et les filles ; 12
         Heureux, dis-je, sur tous, l'homme qui se résigne 12
         Et range, en bénissant ma loi, sa lampe éteinte. 12
         J'aime ceux qui sont nus et j'aime ceux qui m'aiment, 12
10 Et je prête ma force à leur faiblesse humaine. 12
         La lèpre des enfants de luxure m'éloigne ; 12
         Mais l'esprit qui m'assiste et me tient sous son aile 12
         Guide dans les chemins de la vie éternelle 12
         Ceux dont le coeur est pur comme un ciel plein d'étoiles. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie