HAU_1/HAU13
Edmond Haraucourt
La Légende des Sexes
Poëmes Hystériques
1882
La légende des sexes
SONNET À MA MIE
         Je regrète le tems où, tout bardé de fer, 12
         Hampe au poing, dague au flanc, on errait par le monde ; 12
         Le temps où l'on vêtait le heaume à grille ronde, 12
         Le gorgerin de cuir, la gambe et le hauber. 12
5 Coups de masse et d'estoc ! On était fort et fier : 12
         On se navrait gaiement pour le los de sa blonde ; 12
         Le cœur était loyal et la valeur féconde : 12
         Les gentils preux n'avaient souci que de l'Enfer. 12
         On ne se cachait point pour rêver à sa mie : 12
10 On s'aimait sans remors, et nul n'en gaussait mie : 12
         Seul, le parjure aux vœux d'amour était félon. 12
         Beau tems ! J'eusse porté tes couleurs, ta devise, 12
         Et ton nom brodé d'or sur mon blanc gonfalon. 12
         — Une nuit m'eût fait roi, qui t'eût faicte marquise 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie