HAU_1/HAU15
Edmond Haraucourt
La Légende des Sexes
Poëmes Hystériques
1882
La légende des sexes
L'ÉTERNITÉ
À un compositeur de musique religieuse.
         L'Éternité ! — Dieu m'en préserve ; 8
         C'est assez de vivre une fois. 8
         Moisir à l'état de conserve 8
         Comme un bocal de petits pois, 8
5 Dieu m'en préserve ! 4
         L'Éternité ! — Point ne m'en faut. 8
         C'est tentant comme un jour de pluie : 8
         Un Enfer où l'on a trop chaud, 8
         Un Paradis où l'on s'ennuie. 8
10 Point ne m'en faut ! 4
         L'Éternité ! — C'est dérisoire : 8
         Pas de corps, des âmes partout : 8
         Rien à peloter, rien à boire ; 8
         Pas moyen de tirer son coup. 8
15 C'est dérisoire ! 4
         L'Éternité ! L'Éternité ! 8
         Sans amour que faire d'une âme ? 8
         Mahomet m'eût bien mieux tenté. 8
         Ah ! si l'on passait sur la femme 8
20 L'Éternité ! 4
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie