HAU_1/HAU25
Edmond Haraucourt
La Légende des Sexes
Poëmes Hystériques
1882
La légende des sexes
VŒU
SONNET
À Édouard d'Otémar.
         Non, non ! L'accouplement que je voudrais connaître, 12
         Ce n'est plus aujourd'hui ce coït impuissant 12
         Qui fouille un peu de chair et verse un peu de sang 12
         Au bord d'une blessure où sa langueur pénètre. 12
5 Je veux, ô femme, entrer tout entier dans ton être : 12
         Il hurlera d'amour, ton ventre bondissant, 12
         Comme hurle, trop pleine, une mère qui sent 12
         L'effort intérieur d'un géant qui va naître. 12
         C'est mon rêve : Je veux, dans ton torse en débris, 12
10 Sentir mes os broyés et mes muscles meurtris 12
         Sous les spasmes vengeurs de ta chair envahie. 12
         Et dans ce rut suprême et ses derniers élans, 12
         Je veux, pour féconder ta vie avec ma vie, 12
         T'éjaculer mon âme et mourir dans tes flancs ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie