HAU_1/HAU37
Edmond Haraucourt
La Légende des Sexes
Poëmes Hystériques
1882
La légende des sexes
L’HOMME D’ÉTAT
SONNET
A Antonio Gandara.
         Là-bas, dans la tiédeur et la lumière brune 12
         De l’alcôve où l’air âcre aigrit les odorats, 12
         Un cul parlementaire enfle l’ampleur des draps, 12
         Et, large, s’arrondit comme une pleine lune. 12
5 Dans les fesses qu’il fit, Rubens n’en fit aucune 12
         De majesté plus noble et de contours plus gras ; 12
         Obéron ne saurait les tenir dans ses bras. 12
         Et Vénus Callipyge en garderait rancune. 12
         Si vertueux qu’on soit et malgré la pudeur, 12
10 Rien qu’à voir cette ferme et virile rondeur, 12
         On sent lever en soi des désirs monastiques. 12
         On contemple : on voudrait. Et le rêve mutin 12
         Flotte à l’entour, avec des langueurs extatiques, 12
         Cependant que le cul chante un hymne au matin. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie