HUG_1/HUG449
Victor Hugo
LES CONTEMPLATIONS
tome I
AUTREFOIS
1830-1843
LIVRE DEUXIÈME
L'ÂME EN FLEUR
XVIII
         Je sais bien qu'il est d'usage 7
         D'aller en tous lieux criant 7
         Que l'homme est d'autant plus sage 7
         Qu'il rêve plus de néant ; 7
5 D'applaudir la grandeur noire, 7
         Les héros, le fer qui luit, 7
         Et la guerre, cette gloire 7
         Qu'on fait avec de la nuit ; 7
         D'admirer les coups d'épée, 7
10 Et la fortune, ce char 7
         Dont une roue est Pompée, 7
         Dont l'autre roue est César ; 7
         Et Pharsale et Trasimène, 7
         Et tout ce que les Nérons 7
15 Font voler de cendre humaine 7
         Dans le souffle des clairons ! 7
         Je sais que c'est la coutume 7
         D'adorer ces nains géants 7
         Qui, parce qu'ils sont écume, 7
20 Se supposent océans ; 7
         Et de croire à la poussière, 7
         À la fanfare qui fuit, 7
         Aux pyramides de pierre, 7
         Aux avalanches de bruit. 7
25 Moi, je préfère, ô fontaines ! 7
         Moi, je préfère, ô ruisseaux ! 7
         Au Dieu des grands capitaines, 7
         Le Dieu des petits oiseaux ! 7
         O mon doux ange, en ces ombres 7
30 Où, nous aimant, nous brillons, 7
         Au Dieu des ouragans sombres 7
         Qui poussent les bataillons, 7
         Au Dieu des vastes armées, 7
         Des canons au lourd essieu, 7
35 Des flammes et des fumées, 7
         Je préfère le bon Dieu ! 7
         Le bon Dieu, qui veut qu'on aime, 7
         Qui met au cœur de l'amant 7
         Le premier vers du poëme, 7
40 Le dernier au firmament ! 7
         Qui songe à l'aile qui pousse, 7
         Aux œufs blancs, au nid troublé, 7
         Si la caille a de la mousse, 7
         Et si la grive a du blé ; 7
45 Et qui fait, pour les Orphées, 7
         Tenir, immense et subtil, 7
         Tout le doux monde des fées 7
         Dans le vert bourgeon d'avril ! 7
         Si bien, que cela s'envole 7
50 Et se disperse au printemps, 7
         Et qu'une vague auréole 7
         Sort de tous les nids chantants ! 7
         Vois-tu, quoique notre gloire 7
         Brille en ce que nous créons, 7
55 Et dans notre grande histoire 7
         Pleine de grands panthéons ; 7
         Quoique nous ayons des glaives, 7
         Des temples, Chéops, Babel, 7
         Des tours, des palais, des rêves, 7
60 Et des tombeaux jusqu'au ciel ; 7
         Il resterait peu de choses 7
         À l'homme, qui vit un jour, 7
         Si Dieu nous ôtait les roses, 7
         Si Dieu nous ôtait l'amour ! 7
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie