HUG_1/HUG486
Victor Hugo
LES CONTEMPLATIONS
tome I
AUTREFOIS
1830-1843
LIVRE TROISIÈME
LES LUTTES ET LES RÊVES
XXVII
         J'aime l'araignée et j'aime l'ortie, 10
         Parce qu'on les hait ; 5
         Et que rien n'exauce et que tout châtie 10
         Leur morne souhait ; 5
5 Parce qu'elles sont maudites, chétives, 10
         Noirs êtres rampants ; 5
         Parce qu'elles sont les tristes captives 10
         De leur guet-apens ; 5
         Parce qu'elles sont prises dans leur œuvre ; 10
10 O sort ! fatals nœuds ! 5
         Parce que l'ortie est une couleuvre, 10
         L'araignée un gueux ; 5
         Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes, 10
         Parce qu'on les fuit, 5
15 Parce qu'elles sont toutes deux victimes 10
         De la sombre nuit. 5
         Passants, faites grâce à la plante obscure, 10
         Au pauvre animal. 5
         Plaignez la laideur, plaignez la piqûre, 10
20 Oh ! plaignez le mal ! 5
         Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ; 10
         Tout veut un baiser. 5
         Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie 10
         De les écraser, 5
25 Pour peu qu'on leur jette un œil moins superbe, 10
         Tout bas, loin du jour, 5
         La vilaine bête et la mauvaise herbe 10
         Murmurent : Amour ! 5
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie