HUG_12/HUG919
Victor Hugo
l'Art d'être grand-père
1877
IV
LE POËME DU JARDIN DES PLANTES
II
         Les bêtes, cela parle ; et Dupont de Nemours 12
         Les comprend, chants et cris, gaîté, colère, amours. 12
         C'est dans Perrault un fait, dans Homère un prodige ; 12
         Phèdre prend leur parole au vol et la rédige ; 12
5 La Fontaine, dans l'herbe épaisse et le genêt 12
         Rôdait, guettant, rêvant, et les espionnait ; 12
         Ésope, ce songeur bossu comme le Pinde, 12
         Les entendait en Grèce, et Pilpaï dans l'Inde ; 12
         Les clairs étangs le soir offraient leurs noirs jargons 12
10 A monsieur Florian, officier de dragons ; 12
         Et l'âpre Ézéchiel, l'affreux prophète chauve, 12
         Homme fauve, écoutait parler la bête fauve. 12
         Les animaux naïfs dialoguent entr'eux. 12
         Et toujours, que ce soit le hibou ténébreux, 12
15 L'ours qu'on entend gronder, l'âne qu'on entend braire, 12
         Ou l'oie apostrophant le dindon, son grand frère, 12
         Ou la guêpe insultant l'abeille sur l'Hybla, 12
         Leur bêtise à l'esprit de l'homme ressembla. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie