HUG_12/HUG943
Victor Hugo
l'Art d'être grand-père
1877
X
ENFANTS, OISEAUX ET FLEURS
II
         Je suis des bois l'hôte fidèle, 8
         Le jardinier des sauvageons. 8
         Quand l'automne vient, l'hirondelle 8
         Me dit tout bas : Déménageons. 8
5 Après frimaire, après nivôse, 8
         Je vais voir si les bourgeons frais 8
         N'ont pas besoin de quelque chose 8
         Et si rien ne manque aux forêts. 8
         Je dis aux ronces : Croissez, vierges ! 8
10 Je dis : Embaume ! au serpolet ; 8
         Je dis aux fleurs bordant les berges : 8
         Faites avec soin votre ourlet. 8
         Je surveille, entr'ouvrant la porte, 8
         Le vent soufflant sur la hauteur ; 8
15 Car tromper sur ce qu'il apporte 8
         C'est l'usage de ce menteur. 8
         Je viens dès l'aube, en diligence, 8
         Voir si rien ne fait dévier 8
         Toutes les mesures d'urgence 8
20 Que prend avril contre janvier. 8
         Tout finit, mais tout recommence, 8
         Je m'intéresse au procédé 8
         De rajeunissement immense, 8
         Vainement par l'ombre éludé. 8
25 J'aime la broussaille mouvante, 8
         Le lierre, le lichen vermeil, 8
         Toutes les coiffures qu'invente 8
         Pour les ruines le soleil. 8
         Quand mai fleuri met des panaches 8
30 Aux sombres donjons mécontents, 8
         Je crie à ces vieilles ganaches : 8
         Laissez donc faire le printemps ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie