HUG_23/HUG1048
Victor Hugo
LES QUATRE VENTS DE L'ESPRIT
1881
III
LE LIVRE LYRIQUE
— LA DESTINÉE —
XXV
CHANSON
         Proscrit, regarde les roses ; 7
         Mai joyeux, de l’aube en pleurs 7
         Les reçoit toutes écloses ; 7
         Proscrit, regarde les fleurs. 7
5 — Je pense 2
         Aux roses que je semai. 7
         Le mois de mai sans la France, 7
         Ce n’est pas le mois de mai. 7
         Proscrit, regarde les tombes ; 7
10 Mai, qui rit aux cieux si beaux, 7
         Sous les baisers des colombes 7
         Fait palpiter les tombeaux. 7
         — Je pense 2
         Aux yeux chers que je fermai. 7
15 Le mois de mai sans la France, 7
         Ce n’est pas le mois de mai. 7
         Proscrit, regarde les branches, 7
         Les branches où sont les nids ; 7
         Mai les remplit d’ailes blanches 7
20 Et de soupirs infinis. 7
         — Je pense 2
         Aux nids charmants où j’aimai. 7
         Le mois de mai sans la France, 7
         Ce n’est pas le mois de mai. 7
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie