HUG_31/HUG1989
Victor Hugo
OCÉAN VERS (complément)
1902
LE MANUSCRIT 24 787
1826-1851
F° 160
148/215. 1844-45. Océan, 109
Le vieux
         ... Ô dur renversement des choses naturelles ! 12
         Quoi ! c'est toi que voilà ! quoi ! c'est moi que voici ! 12
         Il n'est pas juste, ô Dieu, que cela soit ainsi ! 12
         C'est fini :‒ Fini ! ‒ Quoi ! tu n'es plus où nous sommes, 12
5 Enfant ! tu n'entends plus le bruit que font les hommes ! 12
         Est-il possible, enfant ! que tu n'entendes plus ! 12
         Quoi ! je suis triste et vieux, soixante ans révolus 12
         M'ont blanchi, m'ont brisé, je suis une ombre obscure ! 12
         Toi, tes cheveux sont noirs, ta face est jeune et pure, 12
10 Tes yeux étaient remplis d'un rayon du matin !... 12
         C'est une chose étrange, hélas ! que le destin 12
         Ait dérangé la place où nous mettaient nos âges, 12
         Que, malgré la raison et les justes présages, 12
         Il te prenne, et me laisse avec mon noir dégoût, 12
15 Et que tu sois couché lorsque je suis debout ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie