HUG_31/HUG2012
Victor Hugo
OCÉAN VERS (complément)
1902
LE MANUSCRIT 24.788
1852-1870
F° 11
67/68. 1852. Océan, 15.
         Dans cette rêverie où j'oubliais de vivre, 12
         Des visions passaient devant mes yeux‒ ravis, 12
         Sidon, Jérusalem, Babylone ; et je vis 12
         Apparaître à travers une brume. infinie 12
         Rome, et mon cœur battit.
5 Rome au double génie,
         Géant aux yeux crevés qui porte deux flambeaux, 12
         Mêlant dans ses grandeurs ses lois et ses tombeaux, 12
         Le dur granit de Sparte ail marbre blanc d'Athènes, 12
         Ville des, orateurs, ville des capitaines, 12
10 Tantôt dans là clarté, tantôt dans l'âpre nuit, 12
         Elle marche, et l'histoire aux yeux sereins la suit 12
         Tenant dans chaque main une tête coupée, 12
         La nôtre, Cicéron, et la tienne, ô Pompée ! 12
─────
         Et moi je dis : aimez ! croyez ! je suis semblable 12
15 Au prêtre dont la main ne voudrait que bénir, 12
         Au pâtre qui croyant la nuit poindre, et venir 12
         L'heure où le maître veut que le troupeau s'abreuve, 12
         Crie et chasse à grand''bruit les buffles vers-le fleuve. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie