HUG_31/HUG2027
Victor Hugo
OCÉAN VERS (complément)
1902
LE MANUSCRIT 24.788
1852-1870
F° 92
1858-60 ?
         Moi je suis indulgent plus que lui, le ciel bleu, 12
         L'aube, avril, tout cela vaut qu'on y songe un peu, 12
         Et les petits oiseaux, quel détestable exemple ! 12
         Le jeune mois de mai, c'est l'éternel doux temple 12
5 Où, vaguement raillés par les merles siffleurs, 12
         Ceux qui s'adorent vont se cacher sous les fleurs. 12
         ... De larges rochers bruns apparaissent hideux, 12
         Par moments sous le flôt, parfois hors de l'écume, 12
         Et ces bons charpentiers disent : moi, j'ai l'enclume, 12
10 Moi, j'ai le soufflet sombre aux noirs poumons grondants, 12
         Moi j'ai la vrille, et moi la scie aux mille dents, 12
         Et nous travaillerions gaiment à la carcasse 12
         De ce vieux galion, que l'ouragan fracasse. 12
. . . . .
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie