HUG_31/HUG2083
Victor Hugo
OCÉAN VERS (complément)
1902
Le Manuscrit 24 789
1870-1884
F° 46
6/33. 1874-76. Océan, 73.
Lueur du soupirail
         Est-on de son vivantrenseigné sur la mort ? 6+6
         Faut-il croire l'espoirou croire le remord ? 6+6
         Sait-on, tandis qu'on rampeen cette obscure sphère, 6+6
         Les surprises qu'un jourl'abîme doit nous faire ? 6+6
5 Sait-on, lorsqu'un cadavreentre au tombeau dormant, 6+6
         Quelles ailes ce mortouvrira brusquement, ? 6+6
         Connt-on ici-basl'envergure des âmes ? 6+6
         Nous sommes ~ des fœtusnés du ventre des femmes 6+6
         Et des géants formésde lumière et d'effroi. 6+6
10 Quelle espèce de spectreun homme porte en soi, 6+6
         Le sait-on ? Nôtre vieest un radeau qui sombre. 6+6
         Nous avons tous en nousune quantité d'ombre 6+6
         Qui doit plus tard, à l'heure plus loin nous fuyons, 6+6
         Se pénétrer de flammeou s'emplir de rayons. ; 6+6
15 En fantômes sereinsou noirs la mort nous change, 6+6
         Et l'un est un vampireet l'autre est un archange. 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie