HUG_31/HUG2099
Victor Hugo
OCÉAN VERS (complément)
1902
Le Manuscrit 24 789
1870-1884
F° 112
6/218. Océan, 72.
         Les prêtres ont levé les mains vers les étoiles. 6+6
         Ils ont dit :
         Il nous faut des flambeaux sous nos voiles ; 6+6
         Il nous faut des rayons montrant un peu de Dieu. ; 6+6
         Pas trop ; une lueur, et le dogme au milieu ; 6+6
5 A nos temples, afin qu'on y vienne en grand nombre, 6+6
         Il faut une clarté qui soit aussi de l'ombre ; 6+6
         Soyez donc ces flambeaux dont nous avons besoin ; 6+6
         Notre mystère prend le vôtre pour témoin ; 6+6
         Car c'est nous le miracle et c'est vous le prodige ; 6+6
10 Notre Dieu, tel qu'au fond du temple on le rédige, 6+6
         Veut n'être regardé qu'avec précaution ; 6+6
         ‒ Complétez sa lueur par votre vision ; 6+6
         Soyez le saint rayon qui sur nos livres tombe 6+6
         L'homme marche en tremblant de la crèche à la tombe ; 6+6
15 De l'enfer peu certain le dogme est la vapeur ; 6+6
         Rassurez juste assez pour qu'on ait encor peur ; 6+6
         Étoiles, rangez-vous autour de notre Bible ; 6+6
         Et, d'accord avec nous, d'un feu vague et terrible, 6+6
         Éclairez la naissance, éclairez le trépas. 6+6
20 Et les astres ont dit : Non. Nous ne mentons pas. 6+6
         Nous sommes les soleils et nous sommes les vierges. 6+6
         Entendez-vous avec ces intrigants de cierges. 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie