HUG_7/HUG601
Victor Hugo
Les Chansons des rues et des bois
1865
LIVRE PREMIER
JEUNESSE
I
FLORÉAL
II
         Orphée, aux bois du Caÿstre, 7
         Écoutait, quand l'astre luit, 7
         Le rire obscur et sinistre 7
         Des inconnus dans la nuit. 7
5 Phtas, la sibylle thébaine, 7
         Voyait près de Phygalé 7
         Danser des formes d'ébène 7
         Sur l'horizon étoilé. 7
         Eschyle errait à la brune 7
10 En Sicile, et s'enivrait 7
         Des flûtes du clair de lune 7
         Qu'on entend dans la forêt. 7
         Pline, oubliant toutes choses 7
         Pour les nymphes de Milet, 7
15 Épiait leurs jambes roses 7
         Quand leur robe s'envolait. 7
         Plaute, rôdant à Viterbe 7
         Dans les vergers radieux, 7
         Ramassait parfois dans l'herbe 7
20 Des fruits mordus par les dieux. 7
         Versaille est un lieu sublime 7
         Où le faune, un pied dans l'eau, 7
         Offre à Molière la rime, 7
         Étonnement de Boileau. 7
25 Le vieux Dante, à qui les âmes 7
         Montraient leur sombre miroir, 7
         Voyait s'évader des femmes 7
         Entre les branches le soir. 7
         André Chénier sous les saules 7
30 Avait l'éblouissement 7
         De ces fuyantes épaules 7
         Dont Virgile fut l'amant. 7
         Shakspeare, aux aguets derrière 7
         Le chêne aux rameaux dormants, 7
35 Entendait dans la clairière 7
         De vagues trépignements. 7
         Ô feuillage, tu m'attires ; 7
         Un dieu t'habite ; et je crois 7
         Que la danse des satyres 7
40 Tourne encore au fond des bois. 7
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie