HUG_7/HUG666
Victor Hugo
Les Chansons des rues et des bois
1865
LIVRE SECOND
III
LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ
III
CÉLÉBRATION DU 14 JUILLET
DANS LA FORÊT
         Qu'il est joyeux aujourd'hui 7
         Le chêne aux rameaux sans nombre, 7
         Mystérieux point d'appui 7
         De toute la forêt sombre ! 7
5 Comme quand nous triomphons, 7
         Il frémit, l'arbre civique ; 7
         Il répand à plis profonds 7
         Sa grande ombre magnifique. 7
         D'où lui vient cette gaieté ? 7
10 D'où vient qu'il vibre et se dresse, 7
         Et semble faire à l'été 7
         Une plus fière caresse ? 7
         C'est le quatorze juillet. 7
         À pareil jour, sur la terre 7
15 La liberté s'éveillait 7
         Et riait dans le tonnerre. 7
         Peuple, à pareil jour râlait 7
         Le passé, ce noir pirate ; 7
         Paris prenait au collet 7
20 La Bastille scélérate. 7
         À pareil jour, un décret 7
         Chassait la nuit de la France, 7
         Et l'infini s'éclairait 7
         Du côté de l'espérance. 7
25 Tous les ans, à pareil jour, 7
         Le chêne au Dieu qui nous crée 7
         Envoie un frisson d'amour, 7
         Et rit à l'aube sacrée. 7
         Il se souvient, tout joyeux, 7
30 Comme on lui prenait ses branches ! 7
         L'âme humaine dans les cieux, 7
         Fière, ouvrait ses ailes blanches. 7
         Car le vieux chêne est gaulois : 7
         Il hait la nuit et le cloître ; 7
35 Il ne sait pas d'autres lois 7
         Que d'être grand et de croître. 7
         Il est grec, il est romain ; 7
         Sa cime monte, âpre et noire, 7
         Au-dessus du genre humain 7
40 Dans une lueur de gloire. 7
         Sa feuille, chère aux soldats, 7
         Va, sans peur et sans reproche, 7
         Du front d'Épaminondas 7
         À l'uniforme de Hoche. 7
45 Il est le vieillard des bois ; 7
         Il a, richesse de l'âge, 7
         Dans sa racine Autrefois, 7
         Et Demain dans son feuillage. 7
         Les rayons, les vents, les eaux, 7
50 Tremblent dans toutes ses fibres ; 7
         Comme il a besoin d'oiseaux, 7
         Il aime les peuples libres. 7
         C'est son jour. Il est content. 7
         C'est l'immense anniversaire. 7
55 Paris était haletant. 7
         La lumière était sincère. 7
         Au loin roulait le tambour… 7
         Jour béni ! jour populaire, 7
         Où l'on vit un chant d'amour 7
60 Sortir d'un cri de colère ! 7
         Il tressaille, aux vents bercé, 7
         Colosse où dans l'ombre austère 7
         L'avenir et le passé 7
         Mêlent leur double mystère. 7
65 Les éclipses, s'il en est, 7
         Ce vieux naïf les ignore. 7
         Il sait que tout ce qui naît, 7
         L'œuf muet, le vent sonore, 7
         Le nid rempli de bonheur, 7
70 La fleur sortant des décombres, 7
         Est la parole d'honneur 7
         Que Dieu donne aux vivants sombres. 7
         Il sait, calme et souriant, 7
         Sérénité formidable ! 7
75 Qu'un peuple est un orient, 7
         Et que l'astre est imperdable. 7
         Il me salue en passant, 7
         L'arbre auguste et centenaire ; 7
         Et dans le bois innocent 7
80 Qui chante et que je vénère, 7
         Étalant mille couleurs, 7
         Autour du chêne superbe 7
         Toutes les petites fleurs 7
         Font leur toilette dans l'herbe. 7
85 L'aurore aux pavots dormants 7
         Verse sa coupe enchantée ; 7
         Le lys met ses diamants ; 7
         La rose est décolletée. 7
         Aux chenilles de velours 7
90 Le jasmin tend ses aiguières ; 7
         L'arum conte ses amours, 7
         Et la garance ses guerres. 7
         Le moineau-franc, gai, taquin, 7
         Dans le houx qui se pavoise, 7
95 D'un refrain républicain 7
         Orne sa chanson grivoise. 7
         L'ajonc rit près du chemin ; 7
         Tous les buissons des ravines 7
         Ont leur bouquet à la main ; 7
100 L'air est plein de voix divines. 7
         Et ce doux monde charmant, 7
         Heureux sous le ciel prospère, 7
         Épanoui, dit gaiement : 7
         C'est la fête du grand-père. 7
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie