LAC_1/LAC28
Auguste Lacaussade
Les Salaziennes
1839
XXVIII
Pense à moi
A Mlle ISIS R…
A sad amorous flame
Consumes my heart's core
Oh ! the peace of my bosoml
Is lost evermore.
(Goëthe, trans.)
         Si tu vois une fleur, que le zéphyr délaisse, 6+6 a
         Mourir à son matin sans baiser ni caresse, 6+6 a
         Pense à moi, pense à moi ! 6 b
         Et si tu plains l'oiseau que le vent ou l'orage 6+6 c
5 Égara loin du nid qui berça son jeune âge, 6+6 c
         Pense à moi, pense à moi ! 6 b
         Si tu vois un front pâle où languit la jeunesse, 6+6 a
         S'incliner sous le poids d'une vague tristesse, 6+6 a
         Pense à moi, pense à moi ! 6 b
10 Et sensible à l'accent de quelque voix aimante, 6+6 c
         Si tu l'entends au ciel demander une amante, 6+6 c
         Pense à moi, pense à moi ! 6 b
         Si d'un triste exilé quelque beauté frivole 6+6 a
         Repoussait devant toi l'amoureuse parole, 6+6 a
15 Pense à moi, pense à moi ! 6 b
         Et si tu vois alors ce fils d'un autre monde 6+6 c
         Au ciel lever des yeux que la douleur inonde, 6+6 c
         Pense à moi, pense à moi ! 6 b
         Si tu vois quelque jour une funèbre pierre 6+6 a
20 Où nul ne vient porter ses fleurs ni sa prière, 6+6 a
         Pense à moi, pense à moi ! 6 b
         Et sur la tombe où gît la dépouille endormie, 6+6 c
         Si tu trouves ces mots : « Il n'eut jamais d'amie ! » 6+6 c
         Pense à moi ! Pense à moi ! 6 b
mètre profils métriques : 6, 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie