LAC_2/LAC112
Auguste Lacaussade
Poèmes et Paysages
1852
POÈMES ET PAYSAGES
LXXXI
Le Cri du Juste
         Victimes ! grands esprits à qui Dieu fit des ailes, 12
         Poètes et penseurs qu'embrasent de saints zèles, 12
         Martyrs des hauts instincts dont le ciel vous dota, 12
         Vous qui de l'Art aussi montez le Golgotha ! 12
5 O prêtres de la Muse ! ô couronnés d'épines ! 12
         Dans les sentiers trempés de vos sueurs divines, 12
         Tombant sur les genoux, oh ! qu'il est des moments 12
         Où vous avez au cœur de sourds accablements ! 12
         Dans votre œuvre arrêtés, plus grands que votre force, 12
10 Vous sentez que vos fruits vont mourir sous l'écorce ; 12
         Et, de douleur muets, apôtres ignorés, 12
         Vous tournez vers le ciel des yeux désespérés ! 12
         Et, se lavant les mains de vos malheurs, ce monde 12
         Passe et rit ; — mais, frappé d'une stupeur profonde, 12
15 Tout à coup il entend monter vers l'infini 12
         Ce cri du Juste : « Eli, lamma sabachtani ! » 11
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie