LAC_2/LAC39
Auguste Lacaussade
Poèmes et Paysages
1852
POÈMES ET PAYSAGES
VIII
         Ma poésie, ainsi | qu'un jeune arbuste en fleurs, 6+6
         Se couronne parfois | d'éclatantes couleurs. 6+6
         Quand son front, effleuré | des ailes de l'aurore, 6+6
         Sent frissonner sa feuille | et ses bourgeons éclore ; 6+6
5 Quand tout son être ému, | touché par le soleil, 6+6
         Sent monter et courir | la sève du réveil, 6+6
         Soudain comme un bouton | son feuillage se brise 6+6
         En grappes de parfums, | et s'ouvre sous la brise ; 6+6
         Et, secouant dans l'air | des nuages d'odeurs, 6+6
10 Sa tête, de la nuit | tremblent encor les pleurs, 6+6
         Laisse aller au zéphyr, | comme une molle ondée, 6+6
         Strophe éclose et senteur, | la fleur d'or et l'idée. 6+6
         Et de sa chaude écorce | tout vibre à la fois, 6+6
         Et de sa verte cime | aux frémissantes voix, 6+6
15 Et de sa feuille humide, | et de ses grappes mûres, 6+6
         S'épandent dans les airs | d'ineffables murmures ; 6+6
         Et de l'arbre-poète, | aux rameaux inspirés, 6+6
         Les fruits disent : « Aimez ! | » et les fleurs : « Espérez ! » 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie