LAC_2/LAC78
Auguste Lacaussade
Poèmes et Paysages
1852
POÈMES ET PAYSAGES
XLVII
Hoc erat in votis
         Sous le tranquille azur du plus doux des climats, 12
         Une humble maisonnette au bord de la Dumas ; 12
         Une humble maisonnette aux persiennes blanches, 11
         Sous un réseau fleuri de liane et de branches, 12
5 Où je puisse, à midi, rêvant au bruit des eaux, 12
         Mêler ma poésie aux rimes des oiseaux ; 12
         A droite, une rizière où le bengali chante ; 12
         D'un vieil arbre, à mon seuil, l'attitude penchante, 12
         Où, tous les ans, viendront les martins au bec d'or 12
10 Suspendre leurs doux nids et couver leur trésor ; 12
         Un jardin clos d'un mur où rampe la raquette ; 12
         Une ruche et des fleurs dont l'oiseau vert becquette 12
         La poudreuse étamine et l'odorant émail ; 12
         Des buissons d'orangine aux perles de corail ; 12
15 Un parterre où toujours j'aurai de préférence, 12
         Des roses du Bengale et des muguets de France ; 12
         Une tonnelle verte à l'ombre des lilas, 12
         Dont la fleur m'est si douce et meurt si vite, hélas ! 12
         Des livres, une femme, heureuse et jeune épouse, 12
20 Avec deux beaux enfants jouant sur la pelouse ; 12
         Et, fermant de mes jours le cercle fortuné, 12
         Le bonheur de mourir aux lieux où je suis né ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie