LAC_2/LAC94
Auguste Lacaussade
Poèmes et Paysages
1852
POÈMES ET PAYSAGES
LXIII
Les Soleils de Mai
         D'un souffle virginal le plus aimé des mois 6+6 a
         Emplit l'air ; le lilas aux troncs moussus des bois 6+6 a
         Suspend sa grappe parfumée ; 8 b
         Les oiseaux sont joyeux et chantent le soleil ; 6+6 c
5 Tout sourit ; du printemps, tout fête le réveil : 6+6 c
         Toi seule es triste, ô bien-aimée ! 8 b
         « Pourquoi ces yeux rêveurs et ce regard penché ? 6+6 a
         De quel secret ennui ton cœur est-il touché ? 6+6 a
         Qu'as-tu ma grande et pâle Amie, 8 b
10 Qu'as-tu ? Vois ce beau ciel sourire et resplendir ! 6+6 c
         Oh ! souris-moi ! Je sens mon cœur s'épanouir 6+6 c
         Avec la terre épanouie. 8 b
         « Sur le cours bleu des eaux, au flanc noir de la tour, 6+6 a
         Regarde ! l'hirondelle est déjà de retour. 6+6 a
15 Ailes et feuilles sont décloses. 8 b
         C'est la saison des fleurs, c'est la saison des vers. 6+6 c
         C'est le temps où dans l'âme et dans les rameaux verts 6+6 c
         Fleurissent l'amour et les roses. 8 b
         « Soyons jeunes ! fêtons le beau printemps vainqueur ! 6+6 a
20 Quand on est triste, Amie, il fait nuit dans le cœur ; 6+6 a
         La joie est le soleil de l'âme ! 8 b
         Oublions ce que l'homme et la vie ont d'amer ! 6+6 c
         Je veux aimer pour vivre et vivre pour aimer, 6+6 c
         Pour vous aimer, ma noble Dame ! 8 b
25 « Loin de nous les soucis, belle aux cheveux bruns ! 11 a
         Enivrons-nous de brise, et d'air et de parfums, 6+6 a
         Enivrons-nous de jeunes sèves ! 8 b
         Sur leurs tiges cueillons les promesses des fleurs ! 6+6 c
         Assez tôt reviendront l'hiver et ses rigueurs 6+6 c
30 Flétrir nos roses et nos rêves ! » 8 b
         Et, tandis qu'il parlait, muette à ses côtés, 6+6 a
         Marchait la grande Amie aux regards veloutés ; 6+6 a
         Son front baigné de rêverie 8 b
         S'éclairait à sa voix d'un doux rayonnement ; 6+6 c
35 Et, lumière de l'âme, un sourire charmant 6+6 c
         Flottait sur sa lèvre fleurie. 8 b
mètre profils métriques : 8, 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie