LAF_1/LAF7
Jules Laforgue
L'IMITATION DE NOTRE-DAME LA LUNE
1886
PIERROTS I
I
         C'est, sur un cou qui, raide, émerge 8
         D'une fraise empesée idem, 8
         Une face imberbe au cold-cream, 8
         Un air d'hydrocéphale asperge. 8
5 Les yeux sont noyés de l'opium 9
         De l'indulgence universelle, 8
         La bouche clownesque ensorcèle 8
         Comme un singulier géranium. 9
         Bouche qui va du trou sans bonde 8
10 Glacialement désopilé, 8
         Au transcendantal en-allé 8
         Du souris vain de la Joconde. 8
         Campant leur cône enfariné 8
         Sur le noir serre-tête en soie, 8
15 Ils font rire leur patte d'oie 8
         Et froncent en trèfle leur nez. 8
         Ils ont comme chaton de bague 8
         Le scarabée égyptien, 7
         À leur boutonnière fait bien 8
20 Le pissenlit des terrains vagues. 8
         Ils vont, se sustentant d'azur, 8
         Et parfois aussi de légumes, 8
         De riz plus blanc que leur costume, 8
         De mandarines et d'œufs durs. 8
25 Ils sont de la secte du blême, 8
         Ils n'ont rien à voir avec Dieu, 8
         Et sifflent : " tout est pour le mieux 8
         " dans la meilleur'des mi-carême ! " 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie