LAF_2/LAF70
Jules Laforgue
Les Complaintes
1885
AUTRE COMPLAINTE DE LORD PIERROT
────
         Celle qui doit me mettre au courant de la Femme ! 12
         Nous lui dirons d'abord, de mon air le moins froid : 12
         « La somme des angles d'un triangle, chère âme, 12
         « Est égale à deux droits. » 6
5 Et si ce cri lui part : « Dieu de Dieu ! Que je t'aime ! » 12
         ‒ « Dieu reconnaîtra les siens. " Ou piquée au vif : 12
         ‒ « Mes claviers ont du cœur, tu seras mon seul thème. » 12
         Moi : « Tout est relatif. » 6
         De tous ses yeux, alors ! Se sentant trop banale : 12
10 « Ah ! Tu ne m'aimes pas ; tant d'autres sont jaloux ! » 12
         Et moi, d'un œil qui vers l'Inconscient s'emballe : 12
         « Merci, pas mal ; et vous ? » 6
         ‒ « Jouons au plus fidèle ! " ‒ " À quoi bon, ô Nature ! » 12
         « Autant à qui perd gagne ! " Alors, autre couplet : 12
15 ‒ « Ah ! Tu te lasseras le premier, j'en suis sûre… » 12
         ‒ « Après vous, s'il vous plaît. » 6
         Enfin, si, par un soir, elle meurt dans mes livres, 12
         Douce ; feignant de n'en pas croire encor mes yeux, 12
         J'aurai un : « Ah çà, mais, nous avions De Quoi vivre ! 12
20 « C'était donc sérieux ? » 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie