LAF_2/LAF71
Jules Laforgue
Les Complaintes
1885
COMPLAINTE SUR CERTAINS ENNUIS
────
         Un couchant des Cosmogonies ! 8
         Ah ! Que la Vie est quotidienne… 9
         Et, du plus vrai qu'on se souvienne, 8
         Comme on fut piètre et sans génie… 8
5 On voudrait s'avouer des choses, 8
         Dont on s'étonnerait en route, 8
         Qui feraient, une fois pour toutes ! 8
         Qu'on s'entendrait à travers poses. 8
         On voudrait saigner le Silence, 8
10 Secouer l'exil des causeries ; 9
         Et non ! Ces dames sont aigries 8
         Par des questions de préséance. 9
         Elles boudent là, l'air capable. 8
         Et, sous le ciel, plus d'un s'explique, 8
15 Par quels gâchis suresthétiques 8
         Ces êtres-là sont adorables. 8
         Justement, une nous appelle, 8
         Pour l'aider à chercher sa bague, 8
         Perdue (où dans ce terrain vague ?) 8
20 Un souvenir d'AMOUR, dit-elle ! 8
         Ces êtres-là sont adorables ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie