LEC_2/LEC96
Charles-Marie Leconte de Lisle
POÈMES TRAGIQUES
1884
Pantouns Malais
I
         L'éclair vibre sa flèche torse 8
         À l'horizon mouvant des flots. 8
         Sur ta natte de fine écorce 8
         Tu rêves, les yeux demi-clos. 8
5 À l'horizon mouvant des flots 8
         La foudre luit sur les écumes. 8
         Tu rêves, les yeux demi-clos, 8
         Dans la case que tu parfumes. 8
         La foudre luit sur les écumes, 8
10 L'ombre est en proie au vent hurleur. 8
         Dans la case que tu parfumes 8
         Tu rêves et souris, ma fleur ! 8
         L'ombre est en proie au vent hurleur, 8
         Il s'engouffre au fond des ravines. 8
15 Tu rêves et souris, ma fleur ! 8
         Le cœur plein de chansons divines. 8
         Il s'engouffre au fond des ravines, 8
         Parmi le fracas des torrents. 8
         Le cœur plein de chansons divines, 8
20 Monte, nage aux cieux transparents ! 8
         Parmi le fracas des torrents 8
         L'arbre éperdu s'agite et plonge. 8
         Monte, nage aux cieux transparents, 8
         Sur l'aile d'un amoureux songe ! 8
25 L'arbre éperdu s'agite et plonge, 8
         Le roc bondit déraciné. 8
         Sur l'aile d'un amoureux songe 8
         Berce ton cœur illuminé ! 8
         Le roc bondit déraciné 8
30 Vers la mer ivre de sa force. 8
         Berce ton cœur illuminé ! 8
         L'éclair vibre sa flèche torse. 8
mètre profil métrique : 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie