LOU_1/LOU127
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
DERNIERS VERS
         À chacun de mes jours qui tombe, 8
         Mon pied, qui ne s’en défend plus, 8
         Fait un ferme pas vers la tombe. 8
         Mes grands jours sont-ils révolus ? 8
5 Mais je n’ai pas fini de vivre, 8
         Et tout chez moi n’a pas péri ; 8
         Même, il est là le meilleur livre, 8
         Le seul que j’aie encore écrit. 8
         Hélas ! que sais-je de ma vie ? 8
10 Triste, sans espoir, sans envie, 8
         Je la continue en marchant 8
         Sur cette magnifique arène 8
         Qui fut si longtemps souveraine : 8
         Je bêche encor mon propre champ. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie